Nous faisons de la farine au moulin de Cropet !

Les journées du patrimoine ont eu un vif succès avec une cinquantaine de visiteurs. Nous avons été heureux et fiers de partager notre passion avec chacun d'entre vous et nous tenons à vous remercier pour tout l'intérêt que vous y avez porté. 
Ce fut un vrai plaisir d'échanger sur ce beau savoir-faire magdunois.
Merci également à nos généreux donateurs.
Suite à ces journées, de nouvelles adhésions ont eu lieu pour l'association. D'ailleurs nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux membres.
Ce sont autour de ce genre de manifestations que nous pouvons nous rendre compte de l'importance de notre travail de restauration et de mémoire et de l'intérêt de faire perdurer l'histoire des Moulins de la Vallée des Mauves.
Un grand merci à l'office de tourisme grâce à qui de nombreux visiteurs sont venus nous découvrir et ainsi que pour toutes les autres actions à venir.
Merci également aux conseillers municipaux pour leur présence.
Petit rappel à nos adhérents qui auraient "omis" de nous adresser leur cotisation 2019 de 15€... 😉
A bientôt au Moulin de Cropet!

Actualités


Lire la suite 0 commentaires


Les Mauves : Rivière à moulins

Un site unique en France avec ses 37 Moulins encore visibles sur une distance à vol d’oiseau de 8,40 km et un dénivelé de 17 mètres entre Meung sur Loire, Huisseau sur Mauves et Baccon. L’ensemble des Mauves se composent de trois bras, Détourbe, Monpipeau et la Fontaine de 29 courants et 6 moulins de divise sur environ 35 km. Les Mauves ont été façonnées par la main de l’homme, en asséchant les marais issus des sources de la nappe de Beauce. Ce sont les moines vers l’an 520 qui ont commencé à canaliser les cours d’eau et qui ont permis de faire tourner les roues de tous ses moulins. Du XI siècle à la fermeture du dernier moulin en 2010, ils ont été tour à tour à farine, à papier, à tan, à foulon, à chamois, à salpêtre et à poudre à canon tous les moulins ont été au moins 1 fois moulin à farine sauf le moulin des Râteaux(moulin a tan).


Origine des moulins

Inspirés des norias (roue servant à irriguer des terres) d’Afrique du Nord, les premiers moulins à eau apparaissent, dans cette même région, au IIIe siècle. Mais leur véritable diffusion date du Moyen-Age. Grâce à l’utilisation de la force hydraulique, le moulin à eau est une formidable machine à broyer. Sa fonction première était la mouture du grain en farine. A priori, il ne serait pas impossible que la construction du premier moulin à eau à Meung date de la seconde moitié du VIe siècle. En effet, venant de l’abbaye de Micy (actuellement sur la commune de SaintPryvé-Saint-Mesmin) où ses moines ont construit à la même époque le premier moulin à eau sur la rivière du Loiret, le moine Liphard aurait pu s’inspirer de cette expérience pour la reproduire, quelques années plus tard, sur les Mauves, près du confluent. Dès 1585, les moulins à eau sont régis par une réglementation générale concernant la rivière des Mauves. Cette réglementation est actualisée par une Ordonnance Royale de 1787 et amendée en 1854, 1889 et 1890 .